AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masculin
Arrivé(e) le : 10/03/2016
Aventures vécues : 110
avatar
Ausrae
MessageSujet: On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom   Ven 18 Mar - 21:10


Akira & Ka'boom

Automne Jour 1 Après-midi
Akira ouvre péniblement les yeux tandis que sa petite perle est dans le creux de son cou au chaud. Ka'boom a quelques mètres de là sent quelque chose lui marcher sur le torse. Bienvenue aux nouveaux dresseurs.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemon-redemption.forumactif.org
Féminin
Arrivé(e) le : 18/03/2016
Aventures vécues : 39
Zone : Orée de la Forêt
Tranche d'âge : 16 - 20 ans
Talents : Très doué pour se créer des liens avec d'autres individus

Suivi du personnage
Découvertes et sac à dos:
Rencontres:
avatar
Akira
MessageSujet: Re: On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom   Sam 19 Mar - 0:18

On ouvre les yeux
orée de la forêt - jour 1
Quel est cette sensation étrange ? Pourquoi ai-je l'impression de ne me souvenir de rien ? Non, ce n'est pas qu'une impression, c'est réel, je ne me souviens de rien …

Les paupières clos, s'agitant légèrement comme si tu cherchais à forcer tes yeux à s'ouvrir, à moins que ça ne soit l'inverse ? Puis finalement, tes paupières s'ouvrent, tes yeux dorée observant le vaste ciel face à toi. Bleu avec quelques nuages, une feuille vint se déposer sur toi et, lorsque tu bouges ta main pour pouvoir saisir cette dernière près de ton épaule, ta main rencontre quelque chose de dur et de chaud à la fois. Ce n'est qu'à ce moment-là que tu te rend compte que quelque chose se trouve lové contre ton cou, qu'est-ce ? Tournant finalement la tête, tu te retrouves face à une boule de poil bleu, ce qui te fit sursauter. Te redressant presque d'un bond, te retrouvant désormais assis, ton regard reste rivé sur l'étrange créature qui se trouvait blottit contre toi et qui, à cause de ton mouvement brusque, ouvre les yeux en regardant ce qu'il se passe autour de lui. Le cœur battant, l'étrange animal t'observe de ses grands yeux rouge. La créature ressemble à un gros rongeur, un ragondin muté mais, vraiment muté …

Tu n'en croyais pas tes yeux, où te trouves-tu, quel est cet animal improbable mais, surtout, pourquoi ne te souviens-tu de rien ? Tu jettes alors un regard à la ronde et remarque la présence d'un homme allongé sur le dos avec, sur son torse, un truc étrange que tu ne saurais identifié … Finalement, laissant le rongeur bleu derrière toi, tu t'approches avec prudence de l'homme aux cheveux bleu.

« Hey, réveille toi ! »

Tu poses une main sur son épaule pour commencer à le secouer alors que tu sens quelque chose se coller à toi. Tes yeux se portent sur la petite boule bleu qui ne semble visiblement pas vouloir s'éloigner de toi, tu ignores pourquoi mais, pour le moment, tu voulais t'assurer que ce type allait bien … A défaut de t'inquiéter pour toi, tu t’inquiètes pour ce mec, ton regard passant sur la chose improbable qui se trouve sur lui. Est-ce que ça lui appartient ?
Code © N3M0

_________________

Team Pokemon


Dernière édition par Akira le Sam 19 Mar - 11:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pokereborn.net/
Masculin
Arrivé(e) le : 18/03/2016
Aventures vécues : 38
Zone : L'orée de la Forêt
Tranche d'âge : 25-28 ans
Talents : Inventif/Bricoleur - Notions en Physique-Chimie.

Suivi du personnage
Découvertes et sac à dos:
Rencontres:
avatar
Ka'boom
MessageSujet: Re: On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom   Sam 19 Mar - 2:55


ft. Akira, Ai & LSD

C’est quoi ce bordel ?


D
ormir, c’est le meilleur truc qu’on puisse vivre. On ne pense à rien, on n’est pas fatigué, enfin si, juste assez pour continuer à roupiller. Ça sent l’herbe mouillée, il fait légèrement frais, froid même. Je grelotte mais refuse de me lever, pas encore, je veux encore rester dans les bras de Morphée, ils sont confortables. Et puis, je ne sais pas, mais j’ai une mauvaise impression, vous savez, celles qu’on a quand on va avoir une journée de merde avant de s’exclamer : « Pourquoi je ne suis pas resté couché, bordel ! ». Donc comprenez qu’avec une telle appréhension je n’ai pas trop envie d’ouvrir les yeux, même si je sens comme un étouffement au niveau du torse, un désagréable poids.
Quelqu’un me parle, j’entends mais n’écoute pas, ça fait écho, ça raisonne sur les parois de mon crâne puis ça s’échappe par l’autre oreille. Je grogne, putain fait chier, fous-moi la paix. Non, il insiste et je finis par ouvrir les yeux, aveuglé par la lumière vive du soleil. Je me redresse et fusille du regard le gars qui m’avait réveillé.
─ Putain ? Qu’est-ce que t’as !!?
Une fois m’a vue un peu plus nette, je le regarde un peu mieux et me rends compte soudainement que… je ne le connais pas.
─ …. Mais… t’es qui ?
Et plus les secondes passent et plus mon cerveau, se mettant lentement en route, se rend compte de certains problèmes, comme celui de mon identité. Je capte soudainement que j’étais incapable de me souvenir de mon nom, ni même de ce que j’avais fait hier. Je me dis que ce n’était qu’un black-out mais, je me souviens de rien, de mon passé, enfance, que dalle… j’ouvre de grands yeux avant de regarder mes mains, mon corps, je me souviens même plus de ma gueule.

Oubliant totalement le mec qui vient de me réveiller, je me lève d’un bon, quelque peu paniqué sur le coup. Je ne fais même pas attention au bruit de chute que venait de produire un objet que j’ai éjecté en me levant. Regardant autour de moi, je me rends compte que je suis dehors, près d’une forêt dont les arbres portent déjà leur parure d’automne faite d’ocre et de carmin. Je remarque un étang, non c’était plus une grande flaque d’eau issue de la pluie, et me dirige vers elle pour me pencher au-dessus. Je ressemble donc à ça, bien, mais ça ne me fait pas de déclic là. Pourquoi le reste revient pas ? Je prends une grande respiration, essayant de garder un sang-froid nappé de beurre qui s’échappe trop facilement.
Je porte instinctivement ma main à ma poche pour sortir un paquet de tabac à rouler. Ce fut comme un réflexe, et je peux découvrir que je fume. Je comprends que mon stress doit être aussi dû à ça, je m’assois donc par terre et en roule une avant de la porter à ma bouche et… le feu. Je n’ai pas de feu, merde !
Je regarde vite fait autour de moi, me relevant pour aller ramasser des cailloux – ressentez tout le désespoir de cette action – et chercher à en trouver deux qui émettaient des étincelles, mais rien. Je réfléchis encore à une solution jusqu’à tilter. Je reviens vers ma zone de réveil, avec une pierre. Je m’assois et enlève la ceinture de mon pantalon ; mettant une feuille sèche sur le caillou plat, je me sers de la boucle sur la pierre pour faire des étincelles, assez pour faire cramer la feuiller morte et allumer ma clope. Fière, je m’allonge par terre, sur les coudes pour fumer tranquillement, encore bien stressé et espérant que ma mémoire longue revient rapidement.

Puis, je me rappelle soudainement du gars, au moins la mémoire courte fonctionne, et me tourne vers lui, m’excusant d’abord de l’avoir jeté il y a quelques minutes. Je ne suis pas du matin aussi, faut pas me réveiller si tôt, enfin je dis ça mais je sais même pas l’heure qu’il est. Je rajoute aussi, l’air de rien :
─ Hmmm … On se connaît ?... J’ai un "petit" trou de mémoire là.
Non pas petit, non, j’ai l’impression d’avoir été formaté comme un ordinateur avec juste le système d’exploitation réinstallé. Mais j’espère vraiment que ce mec me connaisse… vraiment.
Je le fixe du regard, quand soudain un truc coupa mon champ de vision, flottant entre nous. Je recule d’un bon dans un cri de surprise avant de fixer la chose.
─ Bordel c’est quoi ce truc !?
Comment décrire ce que j’ai devant moi ? Vous voyez les jouets, les cubes pour enfants, pour faire des constructions ? Bah ça ressemble à un empilage de ces trucs-là et ça bougeait. Ça a même des yeux putain ! C’est vivant ? On dirait un robot, un piaf robot mal fait. Ou une hallucination, la vision d’un moineau sous psychotrope, un très gros moineau. Il se rapproche de moi et je le frappe pour le faire dégager. Il se disloque en rencontrant le sol.
─ … Merde… je l’ai cassé…
Non, l’étrange créature se relève et se reforme avant de revenir vers moi. J’avais beau le repousser, il revenait comme un aimant et je finis par abandonner, laissant le truc flotter à côté de moi. Je remarque ensuite un masque à gaz, l’attrapant je constate que c’était un masque à gaz un peu customisé. Je le repose à côté de moi, me demandant à quoi ça servait.
© Skaemp

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Arrivé(e) le : 18/03/2016
Aventures vécues : 39
Zone : Orée de la Forêt
Tranche d'âge : 16 - 20 ans
Talents : Très doué pour se créer des liens avec d'autres individus

Suivi du personnage
Découvertes et sac à dos:
Rencontres:
avatar
Akira
MessageSujet: Re: On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom   Sam 19 Mar - 13:16

On ouvre les yeux
orée de la forêt - jour 1
Mais putain il va se réveiller celui-là ?! Puis c'est ? Je le connais même pas ! J'espère que lui au moins, il se souviendra de quoique ce soit, sur ce qui nous est arrivé, où on est et, qui on est …

Finalement, l'homme se réveilla dans un grognement en t'envoyant balader. Tu te recules avant de te prendre un coup, la créature à tes côtés prenant soudainement peur, se cachant derrière toi. Finalement, la question que tu redoutais arrivé, qui es-tu ? Ah, malheureusement pour toi, il ignore qui tu es, ainsi, il ne te sera d'aucune aide … Tu lâches un soupir puis, voyant son soudain comportement, tu compris assez vite que, lui non plus, ignorait ce qu'il faisait ici, visiblement paniqué, il cherche après quelque chose, une flaque. Mais oui ! Peut-être qu'en voyant à quoi tu ressembles, tu te souviendras de qui tu es. Laissant l'espèce de punk dans son trip, tu te redresses et avance vers la flaque où se trouvait l'autre peu avant toi. La créature bleu continuait de te suivre, comme si elle refusait de te lâcher, pour quelle raison ? Tu l'ignores mais, pour le moment, ce n'est pas le plus important …

Tu t'accroupis, observant ton reflet dans l'eau. Ainsi, c'est à cela que tu ressembles.Un blondinet visiblement bien jeune. Tu passes ta main dans tes cheveux avant que la créature ne te saute pratiquement dessus pour frotter sa tête contre toi. Essayant de ne pas perdre l'équilibre, tu réussis à te rattraper à l'aide de tes mains et lâches un soupir.

« Toi, j'ignore qui tu es mais, tu sembles bien m'aimer en tout cas. »

Tu fixes la créature qui t'observe, les yeux pétillant, visiblement ravit que tu fasses enfin vraiment attention à elle. D'ailleurs, est-ce un mâle ou une femelle ? Tu la saisis dans tes mains mais, au début, tu te piques et remarques la multitude de petits piques sur son dos. Prenant garde cette fois-ci à la façon de positionner tes mains sur son corps, tu la soulèves et regarde en dessous pour déterminer s'il s'agit d'un mâle ou d'une femelle. Observant, perplexe, tu penses qu'il s'agit d'une femelle, après tout, les femelles ont tendance à réclamer beaucoup de câlin, non ? Reposant le petit animal improbable, celle-ci te saute de nouveau dessus pour enfouir sa gueule au niveau de ton ventre et y frotter son museau. Te grattant l'arrière du crâne, tu finis par la repousser doucement pour pouvoir te redresser.

Regardant autour de toi, tu vis l'autre en train de tenter de faire on ne sait quoi. Le laissant pour le moment, tu t'intéresses alors sur un sac qui se trouve près de l'emplacement où tu t'es réveillé. Tu t'approches de ce sac, te baisse pour l'attraper et, en retournant vers l'autre en train de fumer, tu regardes son contenu, prenant place au sol non loin de l'autre type, ton pot de colle attitré te suivant toujours. A l'intérieur, tu y trouves un petit carnet, peut-être trouveras-tu quelque chose d'écrit à l'intérieur ? Souriant à cette idée, tu t'empresses de l'ouvrir mais, rien, strictement rien … Toutes les pages son vierge. Tu lâches un soupir, dépité. Le rangeant de nouveau à l'intérieur, tu fouilles de nouveau et sort une étrange poupée de chiffon, plutôt glauque … Pourquoi possèdes-tu ça ? Puis, est-ce que tout ceci t'appartient ? Au fond de toi, en observant cette pensée, tu sens une étrange tristesse te prendre à l'estomac et, immédiatement, tu la fourres de nouveau à l'intérieur avant de découvrir le dernier objet qui s'y trouve … Qu'est-ce ? Une bille ? C'est tout petit … En l'observant sous toutes ses coutures, celle-ci grossit soudainement dans tes mains, te faisant sursauter au point de lâcher la sphère que tu rattrapes de justesse. Lâchant un soupir, tu observes de nouveau cet étrange objet.

Finalement, la voix de l'autre te coupe dans tes réflexions et, tu tournes la tête dans sa direction. Ça, tu l'avais bien compris qu'il avait un trou de mémoire et, il n'était pas le seul.

« Aucune idée, je ne me souviens de rien non plus … Je me suis réveillé et je t'ai vu un peu plus loin. »

Tu t'arrêtes au moment où tu vois un truc improbable s'approcher de l'autre. N'est-ce pas l'objet bizarre qui se trouvait sur son torse quand tu l'as découvert ? Est-ce vivant ? Un robot ? Ce truc est des plus louches et, lorsque l'autre se mit à paniquer soudainement en envoyant l'objet s'écraser au sol, celui-ci se démembra mais, à peine l'autre type cru l'avoir cassé que l'espèce de robot se créa de nouveau. Qu'est-ce que c'est ce bordel ?! Les yeux grands ouvert, tu observes cette chose avant de finalement réussir à parler.

« Hum … Je sais pas c'est quoi ton truc mais, il était sur toi quand je t'ai trouvé. Quant à moi, j'avais cette créature bleu blottit contre moi à mon réveil. J'ignore ce que c'est, je n'ai jamais vu d'animal similaire … Au fait, tu devrais avoir un sac dans le coin avec un objet bizarre dedans. Une sorte de balle qui peut grossir et rétrécir ... »

Tu ignores si cela vous sera utile mais, si vous avez tout cela, c'est bien pour une raison … Finalement, tu décides de prendre un peu les choses en mains car ce n'est pas en restant sans rien faire que vous vous tirez de cette histoire.

« Bon récapitulons. On s'est réveillé dans cet endroit inconnu avec ces créatures bizarre avec nous, un sac, une sphère et deux autres objets différents. Nous nous souvenons de rien … Hm … Bah … J'crois qu'on est dans la merde, AH AH ! »

Tu te mets à rire en passant ta main derrière ton crâne, comme si la situation était amusante mais, est-ce réellement un rire d'amusement ou un rire nerveux ?
Code © N3M0

_________________

Team Pokemon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pokereborn.net/
Masculin
Arrivé(e) le : 18/03/2016
Aventures vécues : 38
Zone : L'orée de la Forêt
Tranche d'âge : 25-28 ans
Talents : Inventif/Bricoleur - Notions en Physique-Chimie.

Suivi du personnage
Découvertes et sac à dos:
Rencontres:
avatar
Ka'boom
MessageSujet: Re: On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom   Lun 21 Mar - 14:23


ft. Akira, Ai & LSD

C’est quoi ce bordel ?


L
orsque le jeune homme me répondit, je sentis physiquement mon espoir s’écrouler, une pointe d’angoisse me piquant la poitrine. Mais pas autant que je l’aurai cru, d’autant qu’elle s’estompa assez rapidement à latte suivante que je pris sur ma roulée. Me redressant un peu mieux en tailleur, j’attrapai le sac où était accroché un masque. Je me mis d’abord de côté, fouillant la besace pour chercher ce que m’avait dit le garçon, trouvant l’étrange objet rond. J’appuyai sur le bouton et à ma plus grande surprise, elle grossit. J’appuyai une seconde fois et elle s’ouvrit.
─ On dirait une boîte, vide… je me demande à quoi ça sert.
J’attrapai ensuite le masque, me demandant pourquoi j’avais ça. Après plus ample observation, je me rendis compte que c’était un masque respiratoire, permettant de la facilité à l’aide d’un système ventilatoire et d’une protection antipoussière et gaz. Bref, un truc qui permettait de respirer sans problème, sauf que, je ne ressentais absolument pas le besoin de me servir de ça. Je rangeai donc ça dans le sac. Me penchant sur le cube qui semblait être avec moi.

Je regardais l’étrange objet mobile qui me collait, semblant mi-vivant, mi-mort. Je l’attrapai dans mes mains et la bestiole leva son étrange tête cubique vers moi avant de remuer mollement la queue.
─ Trop space… j’ai l’impression d’halluciner en fixant ce truc…
Puis je portai mon regard sur l’étrange créature que possédait le blondinet, une sorte de porc-épic violet et très affectueux. Même si je n’avais jamais vu un truc pareil dans ma vie, il semblait tout de même plus normal que l’amoncellement de polygones qui me collait aux basques. Je retournai le machin pour le regarder sur tous ses angles mais cela ne semblait pas lui plaire. Soudainement mes mains passèrent au travers, comme si j’essayai d’empoigner un hologramme – Je crus même voir des chiffres binaires dans sa carcasse – et la créature alla se poser calmement sur ma tête.
─ … Bon bah puisque tu n’as pas l’air de pouvoir me lâcher, je vais t’appeler N,N-diéthyllysergamide… ou LSD… c’est mieux, plus court…
Je ne sais pas pourquoi j’avais pensé d’abord au nom chimique de la molécule, mais en tout cas je semblais mieux la connaitre que son nom commun.

Mon regard se porta sur le garçon qui énumérait à la rigolade la merde dans laquelle on était. Etrangement, je répondis à son rire nerveux.
─ Bon… déjà, vu qu’on se souvient strictement de rien. Faudrait qu’on se trouve un nom, ce serait plus pratique…
Oui, mais quoi, je réfléchissais à un pseudonyme qui me plairait mais faute de mémoire, je ne sais même pas ce que j’aime. J’avais les cheveux bleus et « Schtroumpf » me vint à l’esprit, mais c’était assez ridicule. Je regardai mes vêtements, voir s’il n’y avait pas un truc qui pourrait faire office de surnom et remarqua que j’avais quelque chose d’écrit sur mon bras : « Boom ! » en tant que tatouage. Ce mot sonna étrangement mélodieux à mes oreilles.
─ Appelle-moi Ka’boom. Et toi, je dois t’appeler comment ?
© Skaemp

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Arrivé(e) le : 18/03/2016
Aventures vécues : 39
Zone : Orée de la Forêt
Tranche d'âge : 16 - 20 ans
Talents : Très doué pour se créer des liens avec d'autres individus

Suivi du personnage
Découvertes et sac à dos:
Rencontres:
avatar
Akira
MessageSujet: Re: On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom   Lun 21 Mar - 19:01

On ouvre les yeux
orée de la forêt - jour 1
Cet endroit est trop étrange. Ces créatures sont trop étranges. Mais bon sang, où nous trouvons-nous ? Pourquoi sommes-nous amnésique et au milieu de nul part ?

A ton tour, tu récupères de nouveau la sphère et l'ouvre, observant l'intérieur, intrigué. Tu ignores à quoi elle sert et tu ne le sauras peut-être jamais, ou du moins, pas avant un moment … Rangeant la balle de nouveau dans le sac, tu t'installes non loin du type aux cheveux bleu, t'accroupissant tandis que la créature bleu vient se coucher près de toi. Tu l'observes un moment avant de reporter ton attention sur l'autre. Concentré sur l'objet vivant qui le suit, tu observes ce chose mystérieuse sous toutes ses coutures de là où tu te trouves. Non franchement, cette chose ne peut être qu'un robot mais, comment fait-il pour flotter ? Il ne semble pas y avoir le moindre réacteur sous lui ou une hélice quelconque. Bref, cette chose est un véritable mystère et, l'autre semble penser la même chose. Il donna d'ailleurs un nom à ce truc comme s'il s'agissait d'un être vivant mais, est-il réellement vivant ? Te grattant l'arrière du crâne, ton regard se porte vers l'espèce de rongeur bleu. Devrais-tu donner un nom à cet animal toi aussi ? Après tout, si elle te suit, ça sera bien plus pratique pour l'appeler.

« Et si je te nommais Ai ? Au moins ça sera plus simple pour t'appeler, hein Ai ? »

La créature bleu te fixe de ses yeux rougeoyant sans que tu parviennes à savoir si elle t'a compris ou non mais, elle émit un petit bruit, est-ce pour montrer qu'elle est d'accord ? Tu n'en a pas la moindre idée. Haussant les épaules, ton attention fut de nouveau tiré par l'homme près de toi. Vous trouvez des noms ? Il est vrai que cela serait bien plus pratique pour que vous puissiez communiquer entre vous. Tu réfléchis. Comment pourrais-tu t'appeler ? Tu finis par trouver quelque chose, le premier nom qui te vient à l'esprit et, après avoir écouter celui que l'autre type choisis, tu souris, te retenant de rire.

« Pour ma part ça sera Akira ! Je peux t'appeler juste Ka' ? Ça sera plus rapidement quand même ! »

Tu lâches un petit rire puis, décides de te redresser. Passant ta main derrière ton pantalon pour en retirer ce qui aurait pu s'y coller, tu regardes les alentours puis, le ciel. Quelle heure est-il d'après toi ? Tu aimerais le savoir, après tout, si vous vous rapprochez de la nuit, cela risque de vous poser un sérieux problème … En bref, vous avez plutôt intérêt à bouger car, vous ignorez ce qu'ils vous attendent en ces lieux …

« Je serais d'avis qu'on bouge. Ou pourra sûrement trouver quelqu'un pour nous dire où nous sommes. Aller ramène toi ! »

Saisissant le sac, tu le met sur tes épaules, prêt à partir pour découvrir ce qu'ils vous entourent mais, également, trouver de l'aide et des réponses par la même occasion ...
Code © N3M0

_________________

Team Pokemon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pokereborn.net/
Masculin
Arrivé(e) le : 18/03/2016
Aventures vécues : 38
Zone : L'orée de la Forêt
Tranche d'âge : 25-28 ans
Talents : Inventif/Bricoleur - Notions en Physique-Chimie.

Suivi du personnage
Découvertes et sac à dos:
Rencontres:
avatar
Ka'boom
MessageSujet: Re: On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom   Jeu 24 Mar - 21:55

Ka'boom a écrit:

ft. Akira, Ai & LSD

C’est quoi ce bordel ?


I
l ria à mon pseudonyme, faut dire que c’était un peu idiot mais fallait bien essayer de se détendre vu la situation dans laquelle on était. Et puis, pour une raison que j’ignorai, ce nom m’inspirait. Le jeune homme me demanda ensuite s’il pouvait raccourcir ce surnom, je lui répondais favorablement, d’autant que ça sonnait quand même un peu mieux en fait. Il me donna le sien : Akira, plus commun mais tout aussi sympa, au moins c’était facile à retenir.
Je me relevai en même temps que lui, avant de retomber en trébuchant, puis me mit à rire. C’était étrange mais j’avais envie de rire, et il n’y avait pas que le stress qui y était pour quelque chose. En tout cas j’allais beaucoup mieux qu’il y a quinze minutes, toujours amnésique mais un peu mieux. Me reprenant, je me levai, ramassant mes affaires, dont le caillou, que je mis dans le sac avant de le mettre à l’épaule.
─ J’arrive ! Dis-je en réponse à Akira qui emboitait déjà le pas.
Je me tournais vers l’étrange animal qui semblait vraiment me suivre, comme lié à moi et ouvrit ma besace devant lui.
─ Vas-y grimpe.
Le fraichement dénommé LSD grimpa dans le sac, laissant juste dépasser son museau polygonal lorsque je rabattis le battant. Mais je constatai très vite de sa lourdeur et finalement, malgré un début de bonne volonté, je le sortis du sac, il me suivra à pied… Finalement, alors que je rejoignais Akira, il me suivit en flottant au-dessus de mon épaule gauche. Ce truc n’avait pas intérêt à vouloir se poser car sinon j’allais douiller.
─ Bon on va où ? Faudrait déjà qu’on se trouve un endroit sûr pour la nuit, car vu le soleil… je dirais qu’on est en fin d’après-midi. Sauf on est dans un autre monde et que le soleil se couche pas à l’ouest. Bref ça nous laisse un peu de temps pour faire un campement, mais là… pas top.
Je regardai la forêt, puis la plaine avant de reposer mes yeux vers la forêt, réfléchissant un peu.
─ Je tenterai la forêt, on trouvera plus d’éléments pour se poser mais c’est risqué aussi car je ne sais franchement pas ce qu’il peut y avoir de cacher là-dedans…
Et vue les bestioles qui nous suivent, étrangement, je ne suis pas très rassuré.
© Skaemp

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Arrivé(e) le : 18/03/2016
Aventures vécues : 39
Zone : Orée de la Forêt
Tranche d'âge : 16 - 20 ans
Talents : Très doué pour se créer des liens avec d'autres individus

Suivi du personnage
Découvertes et sac à dos:
Rencontres:
avatar
Akira
MessageSujet: Re: On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom   Jeu 24 Mar - 22:45

On ouvre les yeux
orée de la forêt - jour 1
J'ignore ce qu'il m'attend au détour de cette forêt mais, une chose est sûr, ce n'est pas en restant ici que je trouverais la réponse ! Je dois avancer, qu'importe ce qui se dresse sur mon chemin !

Ton partenaire de galère semblait reprendre du poil de la bête, désormais motivé à avancer, laissant sa panique derrière lui. C'est le mieux à faire après tout. Paniquer ne sert à rien dans une pareil situation, mieux vaut respirer et réfléchir mais, surtout, avancer. Tu ignores l'heure qu'il est et, tu refuses de te laisser surprendre par la nuit, surtout que tu ignores ce qu'il vous entour et, lorsque tu vois la gueule des créatures qui vous collent, tu te demandes quel genre d'animal bizarre vous allez encore croiser … Entre autre, mieux vaut être prudent et ne pas rester statique ! De toute manière, il doit bien y avoir quelqu'un dans les parages, vous ne pouvez pas être les deux seuls humains du coin tout de même !

Ainsi, écoutant l'avis de Ka', tu réfléchis. Est-ce réellement prudent de se tenter dans la forêt ? Tu regardes celle-ci tout en marchant, flanqué de Ai qui te suit à la trace, collé à tes jambes. Il est vrai que dans une forêt, vous aurez de quoi vous cacher mais … Qui sait ce qu'il peut se trouver à l'intérieur ? Pour le moment, tu préfères éviter les forêts de nuit et rester sur un terrain à découvert ou tu pourras mieux observer les alentours, enfin, ce n'est que ton avis … Malgré tout, tu réfléchis. Dans la forêt, vous aurez de quoi faire du feu. Ka' a réussi à allumer une cigarette alors, il arrivera probablement à allumer un feu pour que vous aillez de quoi vous réchauffer pour la nuit. Enfin, la nuit n'est pas encore présente mais, tu préfères y penser d'avance.

« Je sais pas si c'est vraiment une bonne idée la forêt si jamais la nuit tombe mais, on peut y passer au moins récupérer du petit bois pour après. Puis on trouvera peut-être des fruits aussi car bon … C'est pas comme si on avait quedal à manger, mais si ! »

Et ça, c'est problématique ! Qui sait quand ton estomac se réveillera ? Puis cette créature, Ai, a-t-elle besoin de manger ? Oui, sans aucun doute, après tout elle est vivante. Bizarre mais vivante.

« Bref ! Première mission, trouver de quoi manger pour plus tard et du bois au cas où on trouve aucune baraque pour se cacher de la nuit. Je sais pas quelle heure il peut-être, j'y connais rien en position du soleil donc si jamais tu t'y connais hésites pas à me renseigner ! Bref, tentons notre chance dans la forêt mais par contre, quand il commence à faire sombre, je suis d'avis qu'on sorte. Ça te va ? »

Tu tournes la tête vers ton partenaire de galère, voulant être sûr que ce plan lui conviendrait, après tout, tu n'allais pas t'imposer puis, tu es persuadé que vous trouverez bien de l'aide quelque part ! Ainsi, vous avanciez en direction de la forêt ...
Code © N3M0

_________________

Team Pokemon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pokereborn.net/
Masculin
Arrivé(e) le : 18/03/2016
Aventures vécues : 38
Zone : L'orée de la Forêt
Tranche d'âge : 25-28 ans
Talents : Inventif/Bricoleur - Notions en Physique-Chimie.

Suivi du personnage
Découvertes et sac à dos:
Rencontres:
avatar
Ka'boom
MessageSujet: Re: On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom   Jeu 31 Mar - 16:02


ft. Akira, Ai & LSD

C’est quoi ce bordel ?


A
kira semblait du même avis que toi, s’aventurer trop loin dans la forêt alors que la nuit allait peut-être bientôt tomber était une très mauvaise idée. Le mieux était de rester à l’orée de la forêt pour l’instant, établir un petit campement le temps de trouver des vivres et de quoi nous débrouiller avec ce qu’on a et trouve. La forêt, bien que dangereuse était un endroit propice à trouver tout ce dont on a besoin.
─ Du bois, à manger, mais surtout de l’eau. On peut survivre sans manger pendant quelques jours mais sans boire ça va être chaud. Et vu la gueule des arbres je pense pas qu’on soit au printemps… trouver de quoi bouffer ne s’annonce pas facile avec la saison… Enfin, en tout cas on évite de se séparer.
En effet, les feuilles étaient aux couleurs d’automne, et à part des champignons dont je ne savais absolument pas reconnaître un bon d’un mauvais sauf s’il est rouge à pois blanc – qui est toxique en plus – et avec de la chance des châtaignes, niveau fruit à trouver ça allait être difficile. Il y avait la chasse mais, est-ce que le genre d’animaux qui nous suivaient était comestible, est-ce que ceux que je connais existent ici ? En voyant LSD j’ai tendance à croire que je ne suis pas sur Terre et c’est assez flippant.

Vous vous dirigiez vers la forêt, finissant par y pénétrer. Les arbres étaient vraiment immenses, relatant à travers leurs troncs noueux la vieillesse de cette forêt. A peine entré, il faisait déjà sombre, des rares rayons de soleil passant l’épais plafond de branche et de feuilles s’entrelaçant, rependant dans ces lieux une lueur auburn. Il faisait un peu plus froid à cause de l’humidité et je sentis que je n’étais pas très couvert malgré mon blouson. Je regardais la plaine derrière moi, réfléchissant quelques secondes ; vu la densité de la forêt il ne fallait pas se perdre. Je pris le caillou de tout à l’heure dans mon sac et marquai une flèche sur le premier arbre.
─ Faut qu’on évite de se perdre… bon pour le feu, il faudrait trouver du bois sec et un allume-feu… genre… euh… de l’amadou, c’est un champignon blanc poussant sur les arbres, de la résine, etc… un truc qui prend vite feu. Pour la bouffe je sais pas trop ce qui est comestible, je connais justes certains trucs toxiques…
Étrangement, je pouvais citer quelques produits toxiques et même donner le nom chimique du poison, mais pour les restes c’était la merde…

Au bout de quelques heures, je ne saurais dire combien, j’avais trouvé assez de bois pour tenir la nuit ainsi que de la résine prélevée sur un arbre, le tout mis dans mon sac qui commençait à me peser. J’avais même réussi à trouver deux grands bâtons assez solides qui pourrait nous servir de lance plus tard une fois tailler mais qui servait plus pour la marche et attraper des trucs en hauteur pour le moment. Vous aviez aussi trouvé quelques étranges baies dont vous ne saviez pas s’ils étaient consommables. Le seul souci maintenant c’est que nous n’avions toujours pas trouvé de point d’eau potable et on s’enfonçait beaucoup trop dans la forêt. En plus je sentais ma respiration se faire de plus en plus difficile avec les efforts et la fatigue.
─ Bon… je ne sais pas quelle heure il est, il faudra retourner sur la plaine. Pour l’eau on fera autrement…
© Skaemp

_________________


Dernière édition par Ka'boom le Dim 10 Avr - 21:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Arrivé(e) le : 18/03/2016
Aventures vécues : 39
Zone : Orée de la Forêt
Tranche d'âge : 16 - 20 ans
Talents : Très doué pour se créer des liens avec d'autres individus

Suivi du personnage
Découvertes et sac à dos:
Rencontres:
avatar
Akira
MessageSujet: Re: On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom   Lun 4 Avr - 15:28

On ouvre les yeux
orée de la forêt - jour 1
Pour pouvoir survivre dans ce monde inconnu, je dois tout donner, quitte à me salir les mains et m'épuiser à la tâche mais, une chose est sûr, je survivrais !

Vous étiez tous deux d'accord et, ainsi, vous voilà en route en direction de la forêt pour commencer à fouiller ci et là en quête de bois, d'eau et de nourriture. D'après Ka' la nourriture n'est pas obligatoire, vous pouvez vous en passez mais, étrangement, tu n'es pas de cette avis là, comme si le fait qu'on te retire la nourriture allait te faire mourir. Serais-tu du genre bon mangeur ? Gourmand ? Voilà une facette de toi même que tu découvres petit à petit mais, n'est-ce pas normal après tout ? Si toi tu ne te souviens de rien, ton corps lui, oui.

Pendant tout le long de ta recherche, Ai ne te quitte pas, chipotant par moment, grognant dans d'autres, visiblement, la créature bleu a un caractère des plus particulier qui te rappel étrangement celui d'une princesse. Oui, une princesse, c'est le bon terme ! A plusieurs reprises, elle s'est arrêté, émettant de petits bruits pour attirer ton attention car, mademoiselle ne semblait pas vouloir franchir certains obstacles, tel que les endroits boueux, probablement dû à la pluie qui aurait pu tomber avant ton réveil, à moins que ça ne soit à cause d'un animal passé dans le coin, aucune idée ! A chaque fois, tu dus la porter, à chaque fois, elle râlait, te fonçait dans les jambes pour que tu la prennes dans tes bras car elle en avait visiblement marre de marcher. Décidemment, cette créature n'a pas finit de t'étonner. Enfin malgré tout, tu réussis à trouver, à ta plus grande joies, de grosses baies. Tu ignores si elles sont comestibles mais, peut-être que ton compagnon de galère saura ce qu'il en est.

Ainsi pendant un bon moment, tu fouilles, ramasses, tu essayes de ne pas te perdre, essayant toujours à avoir un visuel de Ka' non loin de toi pour être sûr de ne pas te paumer bêtement puis, finalement, lorsque ton sac fut suffisamment plein et qu'il en était de même des bras du punk, vous retournez ensemble à l'orée de la forêt, enfin, Ka' suggère d'y retourner avant que vous ne soyez surpris par la nuit et, à ça, tu ne peux que approuver. Tu hoches la tête, Ai toujours dans tes bras.

« Bonne idée. Avec de la chance, si ces baies sont comestibles, elles auront peut-être suffisamment de jeu pour nous permettre de nous hydrater un peu. Espérons-le ... »

Avançant ensemble, tu suis l'homme qui avait, fort heureusement, marqué votre passage sur les arbres pour vous éviter de vous perdre. Idée des plus ingénieuses il faut l'avouer ! Ainsi, en un rien de temps, vous retourne à votre point de départ mais, et maintenant ? Où allez-vous ? Où vous placerez-vous ? Tu regardes partout autour de toi. La proximité du bois ne te rassure guère et tu décides de t'éloigner un peu plus en prenant cette fois-ci la tête du groupe. Finalement, tu trouves un endroit où vous poser.

Déposant Ai au sol ainsi que ton sac, tu t'étires un bon coup avant d'observer les alentours puis le ciel.

« On ferait mieux de vite préparer un feu. Je te laisse faire ! T'as l'air de bien savoir en faire ! »

Tu souris à ton compagnon de galère et t’assoie sur le sol, commençant à sortir quelques baies différentes de ton sac pour les observer tandis que Ka' s'occupe du feu. Pour aujourd'hui, vous aurez de quoi vous nourrir et, pour quelques jours encore car tu en as fait le stock, si évidemment elles sont comestibles … Demain sera un autre jour et, à ce moment-là, vous pourrez mieux vous déplacer, explorer mais, pour aujourd’hui, vous resterez ici …

« Si tout se passe bien cette nuit, demain matin il faudra se lever tôt pour pouvoir explorer le plus loin possible. On trouvera forcément quelqu'un, il le faut ... »

Ainsi la fin de la journée se déroula et la nuit tomba, sur votre mini campement improvisé ...
Code © N3M0

_________________

Team Pokemon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pokereborn.net/
Masculin
Arrivé(e) le : 10/03/2016
Aventures vécues : 110
avatar
Ausrae
MessageSujet: Re: On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom   Mar 5 Avr - 15:36


Changement d'heure

La nuit arrive lentement sur votre camp de fortune. Vous avez installé de quoi faire un feu, maintenant il faut le démarrer surtout que l'humidité se fait de plus en plus présente. Il est peut-être temps de se réchauffer et de faire un peu de lumière. C'est qu'il fait bien sombre maintenant.

HRP : Vous êtes donc en milieu de soirée maintenant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemon-redemption.forumactif.org
Masculin
Arrivé(e) le : 14/03/2016
Aventures vécues : 22
Zone : Départ
Tranche d'âge : 40-45 ans
Talents : Maitre Menteur et Stratège

Suivi du personnage
Découvertes et sac à dos:
Rencontres:
avatar
Crochet
MessageSujet: Re: On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom   Sam 9 Avr - 20:27





Face contre terre, je me réveillais alors. Que m'était-il arrivé ? Où étais-je ? Après quelque seconde, je vins à redécouvrir le Piaf qui était resté à mes côtés.

T'es encore là toi !!! Putain, quesqu'y met arrivé ?!!!

JJe me sentais lourd, comme si j'avais pris un gros coup. Pour arranger le tout, je n'avais toujours pas la moins idée de qui j'étais, de la raison de ma présence ici, ainsi que de ce qui m'était arrivé alors que j'avais pris la fuite après la victoire sur l'autre volatile.

C'est vraiment un coin de merde !!! Ne restons pas ici le Piaf !!!

Me levant, je constatais alors que la nuit s'approchait dangereusement. Je ne devais pas rester ici, je devais trouver un endroit où passer la nuit à venir. Me pressant, j'ordonnai au Piaf de m'aider à trouver un refuge, ainsi qu'a manger. Pour moi, il était bien plus du coin que je ne l'étais, il devait alors pouvoir être utile à au moins l'une de ces choses.

...

Le temps passa à une vitesse que je n'aurais jamais imaginée. Il est vrai, que quand on est occupé, le temps passe bien plus vite. Il fessait nuit maintenant. Aidé du Piaf, j'avais réussi à dégoter un maigre repas, quelques petites baies. Le Piaf s'était jeté dessus comme s'il en raffolait, pour ma part ce que j'ai pu en manger m'a suffit, le goût était véritablement très amer, bien trop pour moi à dire vrai.

Enfin bref, j'avais mangé un peu, évidement pas assez, mais que pouvais-je faire de plus ? Manger le Piaf ? Nan, je devais bien le reconnaître, il avait plus d'utilité vivant que dans mon estomac, du moins pour le moment.

Continuant mon escapade nocturne, je vins à être attiré par du bruit. Il s'agissait là de voix. Était-ce le groupe qui m'avait laissé en plan ? Je ne pouvais clairement le dire. C'est donc bien décidé à entré en contact avec ces voix que je m'approchais de leur position.


HRP:
 
HRP staff:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin
Arrivé(e) le : 18/03/2016
Aventures vécues : 38
Zone : L'orée de la Forêt
Tranche d'âge : 25-28 ans
Talents : Inventif/Bricoleur - Notions en Physique-Chimie.

Suivi du personnage
Découvertes et sac à dos:
Rencontres:
avatar
Ka'boom
MessageSujet: Re: On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom   Dim 10 Avr - 22:00


ft. Akira, Ai & LSD

C’est quoi ce bordel ?


S
ortir de cette forêt me fut comme une bénédiction. Pour une raison que j’ignorais je me sentais littéralement oppressé. Je tremblais, j’avais froids et mon cœur s’emballait à tout rompre, une sorte de claustrophobie due à la forêt dense ? J’espérai donc retrouver mon souffle et sortant de là. Je suivais donc calmement Akira, comme si de rien était, le laissant chercher un lieu où se poser. J’étais incapable de chercher moi-même, trop occupé à me demander quand cette sensation de mal-être allait disparaitre, mais après un bon quart d’heure hors de la forêt sans que cela change, je me devais me mettre à l’évidence que ça ne partira pas. Non, pour être franc, ça s’aggravait. Si depuis un moment je sentais une difficulté respiratoire, c’était encore tenable, mais cette impression de sentir mes muscles intercostaux de déchirer à chaque respiration l’était beaucoup moins.
Lorsqu’enfin Akira s’arrêta, je laissai tomber mon sac rempli à craquer, et je me laissai choir, m’asseyant pour tenter de reprendre un peu mon souffle, prenant sur moi. Je priais pour ne pas être tombé malade mais avec la moiteur environnante j’avais des doutes. Il me demanda de faire le feu, ce qui était une bonne idée, ça permettrait peut-être de me réchauffer.
─ … euh… o… ok.
Je fouillai donc dans mon sac pour sortir le bois, la résine et le caillou pour allumer le feu. Je m’y trois plombes à le faire car mes muscles me faisaient à mal de chien à chaque mouvement que je faisais. Je réussis plus ou moins à placer le foyer, il n’y avait plus qu’à l’allumer.

Je pensais que ce serait chose facile vu que j’avais réussi tout à l’heure à allumer ma clope, mais pas vraiment. Le bois était humide et prenait pas.
─ Putain de merde ! Lâchais-je, commençant vraiment à être à bout.
J’essayais de reprendre mon calme, malgré moi et retentai ma chance. Après plusieurs essaie, je réussis à allumer un feu, qui prit lentement et en faisant énormément de fumée à cause de l’humidité. La fumée, ce fut ce qui m’acheva, la respirant à pleine poitrine sans le vouloir, je me mis à étouffer et à cracher mes poumons. A terre, je me souvins soudainement du masque à gaz dans mon sac, je sautai dessus pour aller le prendre et l’enfilai. Après quelques tâtonnements, je réussis à l’enclencher et enfin respirer plus ou moins normalement. Après avoir pris quelques minutes à me reprendre, essuyant mes yeux humides, je les levai vers Akira.
─ … Sorry… je crois avoir découvert que j’ai quelques soucis physiques…
Il ne manquait plus que ça, être malade. J’espérai tout de même que ce ne soit pas tout le temps comme ça mais il fallait que je fasse attention. Pourtant, la cigarette de tout à l’heure ne m’avait pas fait autant de mal.
─ Ça va passer…
Ma voix était étouffée par le masque et en m’entendait respirer à travers. Je me mis à lâcher un petit rire nerveux.
─ T’ain j’ai la voix de Darth Vader avec ça !

Après cette petite frayeur, Akira sortit les baies. Je les regardai sans réelle envie, j’avais trop la nausée pour ça.
─ Je n’en mangerai pas… je n’ai pas faim…
Je le laissais donc manger, alors que la nuit était tombée, écoutant ce qu’il disait, bien trop fatigué physiquement pour en placer une, répondant par des oui ou des non à des remarques tout en fixant le feu qui avait bien pris et me réchauffait un peu malgré quelques tremblements et une sensation de sueurs froides.
Soudainement, j’entendis un bruit. Redressant ma tête, je la tournais vers la source du bruit, mais la nuit noire m’empêcher de voir très loin.
─ … t’as pas entendu un truc ?
© Skaemp

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Arrivé(e) le : 18/03/2016
Aventures vécues : 39
Zone : Orée de la Forêt
Tranche d'âge : 16 - 20 ans
Talents : Très doué pour se créer des liens avec d'autres individus

Suivi du personnage
Découvertes et sac à dos:
Rencontres:
avatar
Akira
MessageSujet: Re: On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom   Lun 11 Avr - 22:27

On ouvre les yeux
orée de la forêt - jour 1
Même à travers la faim et le froid, nous resterons unis et fort. Nous ne laisserons rien nous effrayer et nous combattrons jusqu'au bout afin de connaître la vérité ...

Ka' s'occupe de tenter d'allumer le feu tandis que tu farfouilles dans ton sac. Jetant par moment quelques petits regards vers ton compagnon de galère, tu remarques à quel point il a du mal par moment et, cela, depuis un petit moment déjà … Se sentait-il bien ? Ce n'est vraiment pas le moment de faire un malaise ou autre, d'autant plus que tu ignores comment lui venir en aide si cela devait arriver.

Finalement le feu partie enfin avant que Ka' ne semble suffoquer. Inquiet, tu l'observes chercher quelque chose dans son sac. Ne sachant quoi faire pour l'aider et, n'ayant même pas d'eau à lui proposer, tu restes impuissant jusqu'à ce qu'il s'équipe de cet étrange masque qu'il possède. Ai l'observe avec toi, intrigué et, quelque peu apeuré. La petite créature s'est réfugier derrière toi, ne laissant que la tête dépasser pour regarder ce qu'il se passe. Ka' parla alors, s'excusant. Des soucis physiques ? Voilà qui ne vous aidera pas …

« Ça va aller t'es sûr ? Si on avait réussi à trouver de l'eau au moins ça t'aurait fait du bien ... »

Tu grimaces en passant ta main dans ta nuque, la frottant légèrement avant de te placer en tailleur près du feu pour te réchauffer, Ai venant se coucher contre tes jambes, non loin de feu également. Finalement, le problème de Ka' semble se calmer, du moins la toux. Sortant les baies, tu les observes une à une à chaque fois, te demandant lesquelles sont bonnes ou non. Ai regardait avec un grand intérêt chaque baie que tu prenais et, lorsque tu lui en tendis une, elle s'empressa de croquer dedans. Cherchant une autre baie similaire, tu te tentes à ton tour tandis que ton compagnon de galère n'avait pas faim. Tant pis pour lui !

La nuit est présente, le froid avec et, mangeant quelques baies, jusqu'à ce qu'un bruit retentisse … Les oreilles de Ai se redressent d'un seul coup alors qu'elle fait un petit bond pour se mettre debout tandis que tu te relèves. Collé à ta jambe, tu essayes de voir partout autour de vous mais, il fait sombre désormais et même le feu ne te permet pas de voir correctement.

« Hey ! Y'a quelqu'un ? »

Une silhouette commence à se dessiner un peu plus loin, sombre, costaud. Un humain ? Oui ! C'est un humain !

« Merde Ka' ! C'est un humain ! On est plus tout seul ! Hey ! Venez ! »

Faisant de grand signe de ton bras droit pour inviter l'inconnu au loin à s'approcher, tu avais hâtes de voir enfin une autre présence humaine dans les parages, enfin … Espérons que ça soit bien le cas ...
Code © N3M0

_________________

Team Pokemon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pokereborn.net/
Masculin
Arrivé(e) le : 10/03/2016
Aventures vécues : 110
avatar
Ausrae
MessageSujet: Re: On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom   Jeu 21 Avr - 18:12



"Bravo Ka'boom, le voici ton premier souvenir."
Ka' boom se fige alors, incapable de bouger d'esquisser le moindre mouvement si ce n'est de respirer. Son corps est là mais son esprit est ailleurs.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemon-redemption.forumactif.org
Masculin
Arrivé(e) le : 18/03/2016
Aventures vécues : 38
Zone : L'orée de la Forêt
Tranche d'âge : 25-28 ans
Talents : Inventif/Bricoleur - Notions en Physique-Chimie.

Suivi du personnage
Découvertes et sac à dos:
Rencontres:
avatar
Ka'boom
MessageSujet: Re: On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom   Sam 23 Avr - 12:08


ft. Akira, Ai & LSD

C’est quoi ce bordel ?


Can't leave the night [Badbadnotgood]


M
es yeux étaient rivés dans l’immensité sombre de la nuit. Nous quatre avions perçu un bruit, un pas feutré qui avait attisé notre attention. Akira s’exclamait apercevoir un humain et ma tête se fait plus haute pour essayer d’apercevoir l’individu. LSD se dressa et se dirigea soudainement vers l’ombre qui disparaît à son approche ; se retournant et croisant mon regard plein de questions, il fait non de la tête. Humain épiant ou étrange créature, je ne sus à ce moment-là ce qu’était le plus rassurant. Soupirant, je me retournais vers la source de lumière.
─ Faux espoir… on a dû se gourer…
Je regardai d’un air vague le feu en face de moi, écoutant sans attention le crépitement de ses flammes. Ce bruit, répétitif, chaud, brûlant, étouffant, si… familier. Je sentis soudainement une vague d’angoisse se répandre telle une trainé de poudre dans ma poitrine, la serrant douloureusement comme si je n’arrivais plus à respirer. Ce n’était pas physique comme quelques minutes plus tôt, mais mental. Je fixais toujours le feu, silencieusement, le regard vide. Les oriflammes devenaient de plus en plus net tandis que le décor les entourant s’effondrait pour laisser place à un autre, flou, donc les limites se perdaient dans les tréfonds d’un souvenir.

Mon corps brûle d’une douleur lancinante, alors que ma tête embrumée tente de comprendre ce qui se passe. J’ouvre les yeux, mes yeux en pleurent, agressés par une aveuglante lumière et une fumée épaisse. J’étouffe, je cherche à respirer mais mes poumons s’embrassent, consumer par l’air censé m’être vital. A travers l’eau embrouillant ma vue, j’aperçois le feu, l’incendie m’entourant de toute part, cherchant plus ou moins timidement à lécher mon corps de ses langues meurtrières. Puis elles se couchent sur moins et la douleur se fait intenable, je veux hurler mais aucun son ne sort, seules les braises viennent s’engouffrer dans mon corps, l’embrassant de l’intérieur.
J’essaye de fuir mais mes muscles ne répondent plus, l’angoisse se faire plus forte, la peur m’embrasse autant que le brasier m’entoure. Puis j’entends une voix, au loin, faisant écho dans mes oreilles, ma tête à moitié consciente. Ma gorge se serre, un point d’espoir s’empare de mon cœur et… je me réveille.

De retour à la réalité, j’étais assis devant le feu, une légère brise venant caresser ma nuque. Je m’étais recroquevillé, les jambes contre mon torse, les yeux grands ouverts, agrippant mon masque de mes mains comme si ma vie en dépendait. Il me fallut quelques longues secondes pour comprendre où j’étais, ce qu’il venait de se passer.  Je me détendis légèrement, les muscles encore tendus par le malaise, me rendant compte que l’étrange créature qui me suivait depuis mon réveil s’était glissé, amorphe, contre moi. Malgré son étrange apparence, elle dégageait une douce chaleur, comme un disque dur ayant chauffé. Je regardai autour de moi, je mourrais de soif. Croisant le regard d’Akira, je posais les yeux sur les baies et finit par en prendre une, une de celles qui avaient été trier. Enlevant mon masque, je mordis dedans. C’était affreusement acide, mais je n’en avais rien à faire, le jus du fruit m’étant presque salvateur. Je replaçai masque sur ma bouche. Je sentais mon cœur continuer à battre fortement dans ma poitrine. J’avais du mal à saisir ce que je venais de vivre, un souvenir ? Des tas de questions se profilaient dans mes pensées, mais à côté, une angoisse ne voulait pas savoir.

Attrapant mon sac, je m’allongeais sur le côté, tête posée dessus. LSD vint se coucher à côté de moi, toujours irradiant son étrange chaleur.
─ … Je suis fatigué, je vais me coucher…
Je ne voulais pas parler de ce que je venais de vivre, peut-être plus tard, je ne sais pas. Pour le moment, je ne savais même pas si c’était un souvenir ou un rêve diurne, imaginé en raison de mes suffocations de tout à l’heure. Il y a bien un moyen de savoir, de trancher, je ne l’avais pas regardé depuis mon réveil mais… j’avais trop peur, de savoir, de le regarder, mon corps dissimulé sous ces épaisses couches de tissu.



[HRP 1 : Crochet n'arrive plus à rp donc bah, on le prend plus en compte, il dit qu'il repart puis c'est tout...]

[HRP 2 : Petite explication, s’il a été victime d’un incendie et comme le dit si bien : « tu sens tes poumons s’enflammer comme le reste de ton corps », Ka’ a dû être sévèrement brûlé et donc en porte les marques, d’où l’allusion à son corps qu’il n’ose pas vérifier.]


HRP STAFF: C'est noté pour Crochet et Ok pour les marques de brûlure.
© Skaemp

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Arrivé(e) le : 18/03/2016
Aventures vécues : 39
Zone : Orée de la Forêt
Tranche d'âge : 16 - 20 ans
Talents : Très doué pour se créer des liens avec d'autres individus

Suivi du personnage
Découvertes et sac à dos:
Rencontres:
avatar
Akira
MessageSujet: Re: On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom   Mer 27 Avr - 0:00

On ouvre les yeux
orée de la forêt - jour 1
Même si l'espoir s'envole, nous ne baisserons pas les bras. Même si les souvenirs nous hantes, nous continuerons d'avancer, quoiqu'il arrive.

Akira était heureux d’apercevoir cette silhouette au loin mais, malheureusement, sa joie fut de courte durée lorsque l'ombre semblait s'évaporer ou prendre la fuite. Aucune idée, il fait trop sombre pour réussir à déterminer quoique ce soit. A la remarque de Ka', Akira lâcha un soupir en se laissant retomber le cul au sol, blasé. Lui qui espérait vraiment croiser quelqu'un d'autre qui aurait peut-être pu les aider …

« J'étais persuadé qu'il s'agissait d'un homme ... »

Commença-t-il, son regard fixé sur le feu alors que Ai vient s'installer sur ses genoux. Automatiquement, le jeune homme commença à caresser la petite bestiole bleu, trouvant les zones où il ne rencontrait pas ces piques peu agréable au touché.

« J'espère en tout cas que ce n'est pas une bestiole bizarre qui nous observe pour venir nous manger dans la nuit. Ça serait con quand même de mourir comme ça ! Tu ne crois pas ? Hey … Ka' ? »

Le punk ne semblait pas l'écoutait, il ne semblait même plus réagir du tout. Difficile de savoir ce à quoi il pense avec ce masque sur son visage. Pourquoi le garde-t-il encore d'ailleurs ? Akira tente une nouvelle fois de l'appeler.

« Hey Ka', tu m'écoutes ? Youhou ! Redescend sur terre ! »

Si ils se trouvent seulement sur terre … Une chose est sûr, Ka' ne semble pas prêt de lui répondre et, lorsqu'il régit finalement, ce fut pour attraper rapidement une des baies, retirant son masque le temps de la manger avant de replacer ce maudit masque qui le coupait de tout, puis, annonça qu'il allait se coucher. Sérieusement ? Akira se frotta l'arrière du crâne sans rien comprendre à ce qu'il venait d'arriver à son compagnon de galère, toutefois, il décide de ne pas le déranger.

Akira regroupa les baies restante avant d'attraper son sac pour s'en faire un oreiller également et, s'allongea, posant sa tête dessus, les yeux rivés vers le ciel. Il ignore où il se trouve. Il ignore qui il est. Il ignore ce qu'il découvrira demain mais, une chose est sûr, il ne doit pas perdre espoir !

Ai vint se blottir contre lui avant de fermer les yeux et de rapidement s'endormir tandis que lui, son regard reste fixé sur le ciel et, peu à peu, la fatigue l'emporta et ses yeux se fermèrent ...

• Demande de changement d'heure/jour
Code © N3M0

_________________

Team Pokemon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pokereborn.net/
Masculin
Arrivé(e) le : 10/03/2016
Aventures vécues : 110
avatar
Ausrae
MessageSujet: Re: On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom   Sam 30 Avr - 23:40


Changement de jour

Automne jour 2 Aube
La lumière du soleil perce doucement. Vous sentez un peu de chaleur malgré la fraîcheur que la rosée vous fait ressentir. Vos drôles de créatures sont déjà réveillées et celle d'Akira a de drôles de fruits avec elle. Elle a du en cueillir environ une dizaines et elle en a déjà gobé une sous vos yeux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemon-redemption.forumactif.org
Masculin
Arrivé(e) le : 18/03/2016
Aventures vécues : 38
Zone : L'orée de la Forêt
Tranche d'âge : 25-28 ans
Talents : Inventif/Bricoleur - Notions en Physique-Chimie.

Suivi du personnage
Découvertes et sac à dos:
Rencontres:
avatar
Ka'boom
MessageSujet: Re: On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom   Ven 13 Mai - 16:08


ft. Akira, Ai & LSD

C’est quoi ce bordel ?


Volcano (Feat Phoene Somsavath) [Saycet]


C
ela faisait déjà plusieurs minutes que j’avais les yeux ouverts, fixant l’horizon en diagonale d’un regard vide avant cette impression, latente, de ne pas avoir dormi de la nuit. La fatigue était comme un douloureux poids dans ma tête et tous mes muscles semblaient se plaindre, pris de courbatures. J’avais dû fermer l’œil, quelques instants, minutes, heures, mais mon sommeil fut traversé de nombreux réveils, retournements, insomnies. Un sommeil agité et non réparateur, inutile. Mais au moins, j’arrivais à respirer sans mon masque, pour le moment.
Je me redressai, frottant mes paupières engourdit, essayant de remettre de l’ordre dans mes pensées. Je regardai un instant le feu éteint, le souvenir d’hier refit surface dans ma tête. J’essayais de comprendre ce que c’était : un souvenir, un rêve diurne, un délire. A vrai dire cela expliquera mes difficultés respiratoires et puis… j’avais un bon moyen de savoir. Je jetais un coup d’œil à Akira qui dormait encore. Tant mieux. Prenant ma respiration je défis ma ceinture et descendis mon pantalon. Un frisson me parcourut l’échine et espérance que ne soit qu’un rêve s’évanouit en un instant. Mon corps était marqué par d’immenses cicatrices de brûlures me remontant jusqu’au ventre et après vérifications, jusqu’en haut du dos. Seul le haut du corps et mes avants bras avaient été épargnée. C’était comme si ma peau arborée l’empreinte des flammes dans un léger dégradé. Passant ma main sur la cuisse, je remarquai j’étais peu sensible là où j’étais brulé et ne parlant même pas de mes pieds. Enfin maintenant je comprenais mon impression de raideur au niveau des jambes.
Je me rhabillai, passant mes mains sur mon visage, je devais rester calme, c’était passé je n’avais pas à paniquer comme ça. Mais découvrir ce genre de blessures et avoir ce genre de souvenir, c’était comme revivre ce moment.

J’attrapais le paquet de tabac que j’avais dans la poche, m’en roulant une que j’allumai rapidement à ma bouche. Je savais que c’était mal, que ça allait pas du tout arranger mes problèmes respiratoires, mais étrangement, c’était un peu comme si je m’en foutais. Comme si inconsciemment, c’était une sale habitude à laquelle je me résignai.
Soufflant la fumée, je regardai LSD qui dormait à côté de moi, totalement disloqué, comme un jeu de cubes pour enfants. Je le touchai et il se réveilla, se redressant, les parties de son étrange corps tournant sur elles-mêmes avant de reprendre leur place. Amusé je l’attrapais dans mes mains, coinçant ma clope entre mes lèvres.
─ Je me demande bien ce que tu es… un robot ? Comment tu voles…
L’étrange créature me regardait dans les yeux, silencieux. Ça m’aurait bien surpris qu’il me réponde. Mais j’aurai bien aimé, savoir comment cette chose défiant toutes les lois de la physique pouvait fonctionner.
─ En tout cas, celui qui t’a créé, à des gouts de chiotte en matière de couleur, ah ah !
Ça me fit du bien de penser à autre chose et je finis par me lever pour me dégourdir les jambes et prendre une des baies restantes, en laissant assez pour Akira et son compagnon, puis la mangea en attendant son réveil.
© Skaemp

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin
Arrivé(e) le : 18/03/2016
Aventures vécues : 39
Zone : Orée de la Forêt
Tranche d'âge : 16 - 20 ans
Talents : Très doué pour se créer des liens avec d'autres individus

Suivi du personnage
Découvertes et sac à dos:
Rencontres:
avatar
Akira
MessageSujet: Re: On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom   Dim 15 Mai - 19:23

On ouvre les yeux
orée de la forêt - jour 2
Un jour nouveau s'ouvre, un jour qui, peut-être, nous permettra d'avancer et de découvrir …

Les heures étaient passé. La nuit avait laissé la place au soleil, un soleil léger, réchauffant doucement le visage du jeune homme qui dormait encore. Émergeant doucement de son sommeil, Akira se redressa pour s'étirer, les membres un peu engourdi et, pour cause, la nuit a été fraîche. Baillant, le jeune homme se frotta les yeux avant de les ouvrir. Ses yeux dorée scrutèrent les alentours, croisant la silhouette familière de Ka' déjà réveillé et de son étrange créature. Son regard se pose ensuite sur Ai, mangeant tranquillement quelques baies. Voyant qu'il en restait, le blond s'assit sur le sol, se frictionnant un peu les bras. Le sol était légèrement humide, probablement à cause d'une rosée et, il espérait que le soleil le réchaufferait rapidement.

« Salut ! Bien dormi ? »

Demande-t-il à son compagnon de galère avec un large sourire. Il saisit alors quelques baies pour commencer à les avaler. Malgré sa faim, sa gorge était sèche et, le maigre jus que pouvait lui apporter les baies ne lui permis pas de s'hydrater comme il le souhaiterait, s'ils ne trouvent pas bientôt de l'eau, nul doute que le jeune homme finira par se sentir mal !

Avalant les baies devant lui, il tourna la tête vers Ai, la petite créature bleu s'approcha de lui afin de réclamer une caresse, caresse que lui offrit le blond avec plaisir. C'est qu'elle était mignonne cette petite boule bleu, si on ignore les piques parfois chiant qui se trouvent sur elle. Finalement, après avoir mangé, Akira se redressa pour se dégourdir un peu les jambes et s'étire une nouvelle fois avant de fixer le ciel puis, les alentours.

« Bon, je serais d'avis qu'on se mette en route, qu'en dis-tu ? Profitons qu'on soit en début de journée pour tenter d'explorer le plus possible. »

Akira regarda partout autour de lui, par où pourraient-ils aller ? Et surtout, par où trouveront-ils de l'eau ? Akira pointa finalement l'est. Peut-être trouveront-ils quelque chose par là-bas ? A voir si Ka' est d'accord et, pour cela, ils devront retourner dans la forêt ...
Code © N3M0

_________________

Team Pokemon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pokereborn.net/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom   

Revenir en haut Aller en bas
 
On ouvre les yeux pour Akira & Ka'boom
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour la personne la plus chère à mes yeux ! [END]
» Ouvre les yeux la vie est belle ...
» [Job Annexe] - Demande de Récompense pour Akira [30/03/14]
» "Ouvre les yeux"
» AMETHYSTE ϟ Un jour, il ne restera que nos yeux pour pleurer | Finie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Redemption :: Partie Ouest :: Orée de la Forêt-
Sauter vers: